Gare aux dentistes !

Document du mois

Chaque mois, nous vous présentons un document sur un aspect méconnu de la guerre 14-18 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les documents proposés se déclinent autour de 3 thèmes:

  • de janvier à avril : le front
  • de mai à août : l'arrière pendant la guerre
  • de septembre à décembre : les particularités des Pyrénées-Atlantiques pendant la guerre

Espions en temps de guerre

La Première guerre mondiale est une période propice aux rumeurs et légendes sur l’espionnage. Parmi elles figure celle de Mata Hari, accusée d’espionnage pour le compte de l’Allemagne en 1917.
Si les controverses ont été et sont encore nombreuses sur le cas de Mata Hari comme sur celui d’autres espions, les rapports de l’administration sur des affaires d’espionnage témoignent de l’atmosphère de la société française pendant la guerre. La méfiance et la surveillance semblent de rigueur, comme l’atteste ce document.
De nombreuses enquêtes sont menées sur des personnes jugées suspectes, sur simple dénonciation, parce qu’elles viennent de l’étranger, font de nombreuses allées et venues, ou tiennent un cabinet dentaire où se rendait Mata Hari. Une fois l’enquête déclenchée, les détails de la vie de ces personnes sont passés au crible pour déterminer si la culpabilité est avérée.
Cette atmosphère est d’autant plus pesante dans un département frontalier comme les Basses-Pyrénées où la présence d’étrangers, et donc de suspects potentiels, est importante.

Consulter les documents

4 Z 157 – correspondance entre l’inspecteur de police, le préfet et le sous-préfet d’Orhez. 1917

Ces documents proviennent des dossiers des affaires communales dans le fonds de la sous-préfecture d’Orthez (4 Z). Ils concernent la commune de Salies-de-Béarn.

Bouton Haut de page