Le recrutement

Document du mois

Chaque mois, nous vous présentons un document sur un aspect méconnu de la guerre 14-18 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les documents proposés se déclinent autour de 3 thèmes:

  • de janvier à avril : le front
  • de mai à août : l'arrière pendant la guerre
  • de septembre à décembre : les particularités des Pyrénées-Atlantiques pendant la guerre

Janvier 2014 : le recrutement des militaires

4 Z 157 – correspondance entre le commissaire de Police de la ville de Salies-de-Béarn et le sous-préfet de l’arrondissement d’Orthez. 1916

Depuis la loi du 21 mars 1905 et la suppression du tirage au sort dans le recrutement des militaires, le service militaire est universel et obligatoire. À 20 ans, tous les hommes doivent se rendre au bureau de recrutement pour être recensés puis effectuer leur service militaire, d’une durée de 3 ans depuis la loi du 7 août 1913.
Le département comprend deux bureaux de recrutement : Pau et Bayonne.


Lors de la Première guerre mondiale, s’ajoutent aux personnes mobilisées les volontaires. Ceux-ci sont des hommes de 17 à 20 ans, des vétérans de la guerre de 1870, ou encore des étrangers.


Si les motivations de ceux-ci sont souvent complexes, le document ici présenté semble témoigner de l’influence du discours patriotique sur certaines populations. Bien que le rapport du commissaire de police soit relativement laconique, et qu’il s’agisse de l’unique cas retrouvé dans les fonds des Archives départementales, ces documents témoignent du patriotisme et des conséquences de la mobilisation. Il n’est pas anodin qu’il s’agisse ici d’un enfant qui fasse le choix de se porter volontaire au combat, tant le discours de l’école met alors en avant le rôle héroïque des soldats et l’importance du soutien apporté par l’arrière au front.


Ces rapports ne font cependant qu’esquisser la relation de ce jeune homme avec sa famille et d’éventuelles motivations plus personnelles…

Bouton Haut de page