Art déco

Document du mois

Sur la Côte basque

L'exposition

Contexte

Fruit de la collaboration des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et de l’association Giltzarri, l’exposition Villas et jardins de la Côte basque a été présentée en 2016 au Pôle d’archives de Bayonne et du Pays basque. À travers 17 villas, elle offrait un aperçu des grands mouvements architecturaux du début du XXème siècle.
Une déclinaison de cette exposition a été conçue pour le prêt aux bibliothèques, établissements scolaires ou associations.
Les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques vous proposent ici une brève découverte de cette thématique en retraçant le parcours de sept architectes et paysagistes. Pour chaque architecte, les documents et photographies d'une villa emblématique.

Lexique d’architecture du début du XXème siècle

Art déco

abréviation d’arts décoratifs. Le terme est utilisé en référence à l’exposition des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925 (Paris) pour définir un mouvement artistique de l’entre-deux-guerres (architecture, arts décoratifs…). Le terme n’est utilisé qu’à partir des années 1960 et recouvre une grande diversité de mouvements. On peut cependant identifier quelques points communs qui marquent ce mouvement : style épuré, lignes et formes géométriques. Dans l’architecture, cela se traduit notamment par des surfaces planes et blanches, une ornementation sobre, des toits-terrasses, ou encore de larges baies. L’idée est d’intégrer l’habitat à son site, d’utiliser les matériaux et savoir-faire locaux, tout en y introduisant de la modernité. Ces évolutions s’appuient notamment sur l’utilisation des ossatures en béton.

Architecture néo-basque

inspirée par le régionalisme, l’architecture reprend la structure traditionnelle de la maison labourdine pour la moderniser. Elle se reconnaît par l’utilisation des boiseries rouges et vertes sur murs blanchis, les toitures aux versants asymétriques, ou encore les linteaux sculptés.

Architecture basco-landaise

il s’agit d’un courant de l’architecture néo-basque. Elle utilise par exemple la brique dans la façade (motif feuille de fougère).

Maison labourdine

Etxe en basque. Maison traditionnelle paysanne de la province basque du Labourd, servant de lieu de vie mais aussi de lieu de travail et de stockage (récolte, bétail). Découvrir des photographies de maisons labourdines sur Dédale.

Cahier des charges du lotissement du parc d'hiver de Biarritz (E dépôt Bayonne 10 S 247)

Emprunter l'exposition

Une version itinérante de cette exposition peut être empruntée auprès des Archives départementales.

Téléchargez son formulaire de présentation pour connaître les modalités de prêt.

 

 

Les villas

Raymond Larrebat-Tudor (1859-1943)

Origines : Naissance à Bayonne. Officie à Biarritz, où il est également conseiller municipal.

Style, inspirations et signes distinctifs : régionalisme et néo-gothique. Il signe toutes ses réalisations en y intégrant un arc Tudor (arc gothique surbaissé).

Réalisations : Villa Marnoger, Anglet, 1900. Réalisations au Pays basque et en Europe (Suisse, Pologne, Espagne).

Marnoger : villa édifiée en 1900 pour Paul Campagne (directeur de l’Hôtel d’Angleterre à Biarritz). Référence à l’architecture italienne et au néo-gothique (donjon, tourelle). Nombreuses transitions entre l’extérieur et l’intérieur. Décoration intérieure par Perret. Confection du jardin par les frères Gelos. Villa renommée Beatrix Enea vers 1934.

Villa Marnoger ou Beatrix Enea en 1908 (E dépôt Biarritz 6 S 1)
La villa aujourd'hui. Balloïde photo.
Court de tennis de la villa (E dépôt Biarritz 6 S 1)

François-Joseph Cazalis (1872-1952)

Origines : Naissance à Tarnos. Installation à Bayonne en 1901.

Style, inspirations et signes distinctifs : grande diversité au gré des commandes. Sur la côte basque, réalisations inspirées par l’Art nouveau et le régionalisme.

Réalisations : Villa Saraleguinea, Guéthary, 1905-1909. Golf-Hôtel, Saint-Jean-de-Luz. Hôtel Carlton, Biarritz, 1909-1910.

 

 

Saraleguinea : villa édifiée pour Jacques dit Hippolyte Lesca, vues panoramiques sur l’océan et la montagne. Style néo-basque avec inspiration des maisons de Navarre. jardin conçu par les frères Gelos.

La villa Saraleguinea aujourd'hui. Balloïde photo.
Plan des jardins de la villa Saraleguinea (141 J 645/1)

Louis (1876-1940) et Benjamin (1885-1959) Gomez

Origines : Famille bayonnaise.

Style et inspirations : Louis est architecte, son frère Benjamin est formé à l’École des Arts décoratifs.

Réalisation : nombreuses réalisations art déco dans le "nouveau Bayonne". Sporting Casino, Hossegor, en collaboration avec Henri Godbarge, théoricien du mouvement néo-basque. Villa Gochoenia, Bayonne, 1923-1925.

 

Gochoenia (aujourd’hui villa Itzala) : édifiée pour André Delmas, avocat bayonnais. Façade d’inspiration néo-basque très dessinée (pans de bois, balustres, encorbellements), toiture dissymétrique, linteaux sculptés. Décoration par des éléments de ferronnerie d’art et pierre grise de Bidache.

Photographies de la villa lors de son achèvement (E dépôt Bayonne 10 S 50)
La villa aujourd'hui. Balloïde photo.
Plan de la façade est de la villa (E dépôt Bayonne 10 S 50).

René Orlhac

Origines : naissance en 1883 dans les Yvelines.

Style et inspirations : Art nouveau. Style néo-espagnol sur la côte basque.

Réalisation : Cinéma Palais Montparnasse, Paris, 1912.immeubles art nouveau, Paris, 1913-1929. Villa Albaïcin, Ciboure, 1929-1930.

 

Albaïcin : édifiée pour Pierre Hely d’Oissel, ingénieur des mines et futur président de Saint-Gobain (1936-1952). Inspirée des demeures de la noblesse espagnole (tour, porche d’entrée). Jardin mixte conçu par les frères Gelos (jardin paysager, jardin régulier, jardin mauresque).

La villa aujourd'hui. Balloïde photo.
Plan du jardin à sa conception (141 J 697)

... et jardins

Barthélémy et Casimir Gelos

Origines : Famille biarrote. L’entreprise est fondée en 1894 par l’association des frères Gelos et de M. Dufils. Elle opère dans le domaine de la jardinerie, de l’horticulture, de l’art floral et du paysagisme.

Réalisation : l’entreprise, reprise en 1937 par les fils de Barthélémy Gelos, conçoit la grande majorité des jardins des villas de la côte basque, d’inspirations très diverses.

Le fonds d’archives des architectes Gelos Frères et Dufils (141 J) est conservé au Pôle d’archives de Bayonne et du Pays basque.

Jardins de la villa Arguia (141 J 10/1)
Jardin de la villa Ordokia (141 J 440/3)
Cabanon du jardin de la villa Barbarenia (141 J 208)

Bouton Haut de page