Expositions virtuelles

  • Consulter l'exposition virtuelle

    Johnny Hallyday à Biarritz

    Durant sa longue carrière, le chanteur Johnny Hallyday, décédé le 6 décembre 2017, est venu à plusieurs reprises dans le département, notamment sur la côte basque. Les Archives départementales vous proposent de revivre ses moments à travers quelques photographies issues des archives de la commune de Biarritz.

  • Consulter l'exposition virtuelle

    Haltes, les Basses-Pyrénées pendant la Première guerre mondiale

    La Première guerre mondiale est une guerre totale. Elle absorbe toute la société et l’économie françaises tandis que s’instaure un climat d’extrême défiance envers d’éventuels agents de déstabilisation intérieurs comme extérieurs. Par sa violence et son étendue, elle provoque en l’espace de quatre ans dans l’Hexagone des mouvements de population sans précédent : réfugiés de Belgique, du Nord et de l’Est de la France en recherche d’abri ; blessés du front en attente de soins ; travailleurs étrangers venant – parfois de très loin - remplacer les hommes appelés au champ de bataille ; combattants alliés en transit, issus d’autres pays ou d’autres continents ; prisonniers de guerre ennemis en séjour forcé.

    Leurs flux touchent aussi les Basses-Pyrénées, département « de l’arrière » éloigné des zones de combat, assimilable à un lieu sûr, malgré sa proximité avec l’Espagne restée neutre, mais soupçonnée d’abriter des espions à la solde des puissances ennemies.

    Les familles regardent partir au front leurs hommes valides et voient arriver ces nouveaux venus, qui ne sont que de passage, et rarement de leur propre volonté. Les réactions de ce territoire rural, ouvert sur l’Océan Atlantique, ouvert aux traditionnels échanges transfrontaliers avec ses voisins d’Outre-Pyrénées, ouvert depuis quelques décennies à un tourisme cosmopolite, oscillent, dans un contexte de guerre extrêmement tendu, entre solidarité, suspicion et rejet. Il revient alors aux autorités civiles et militaires de la République d’organiser ces mouvements de population et d’éviter tout désordre public, tout heurt avec les habitants du département.

Bouton Haut de page